• Créé avec Web Acappella ™ version gratuite •Cliquez ici pour en savoir plus
 
Au XIX ème siècle, le département du Loiret compte de nombreux moulins, qu'ils soient à eau ou à vent. Les promenades le long d'un des affluents de la Loire, le Loiret, permettent de découvrir de magnifiques moulins à eau. Quant aux moulins à vent, ils se situent dans le Val de Loire ou plus au nord, vers les plaines ventées de la Beauce. La Chapelle Saint Mesmin, commune située sur la rive droite de la Loire à environ 7 km en aval d'Orléans, a compté au maximum sept moulins à vent. Seul un existe encore: c'est le Moulin de Pailly. Construit vers 1825 par le meunier Jules Boucher, ce moulin tour en pierre est semble t-il construit en remplacement d'un moulin en bois. Il resta durant un siècle dans la famille Boucher passant de père en fils. En 1923, il fut vendu à un cafetier du bourg qui était également meunier. Il moulu du grain jusqu'en 1925; date à laquelle il fit enlever les ailes. Une photographie prise avant cette date montre le moulin avec ses ailes et entouré de vignes, culture majoritaire à la Chapelle Saint Mesmin à cette époque. Ce dernier moulin de la commune attira même les talents du peintre Eugène Prévost qui le représenta avant 1925. Le moulin fut donc transformé en maison d'habitation et revendu en 1937 à Monsieur et Madame HATTON Maurice. A leur décés, Monsieur HATTON Patrick en devient l'actuel propriétaire.
Histoire du Moulin de Pailly
Retour